Solidarité Ukraine


Dans ce monde qui ne tourne pas rond, à cha­cun de trouver sa place et de faire, avec sa liberté de conscience, les bons choix sur des sujets délicats tels que l’écologie, la biodiversité, le social ou en­core le nu­clé­aire…
Nous devons tout mettre en place pour maintenir un équilibre, à ce jour très fragile, en s’investissant dans la vie de tous les jours.
Bien sûr, cette qualité de vie, nous la devons à plusieurs facteurs, notamment à des politiques publiques tournées vers la proximité et vers ceux qui en ont le plus besoin.
À nous de proposer, surtout pour nos enfants et petits-enfants, un modèle de société moins individualiste et plus solidaire.

Aide pour l’Ukraine
Nous sommes obligés d’avoir une pensée pour le peuple ukrainien qui, du jour au lendemain, a vu sa vie basculer dans un chaos total entraînant son exode ainsi que la mort d’innocents.
À chacun de les aider avec ses propres moyens et ses pro­pres initiatives, il y a tant à faire.

Appel aux dons
Toutes les régions de France sont mobilisées et différents organismes collectent les dons.
- Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) appelle aux dons pour aider les Ukrainiens réfugiés dans les pays frontaliers : Pologne, Hongrie, Roumanie, Slovaquie.
- D’autres ONG internationa­les, la Croix-Rouge et CARE, récoltent des dons pour subvenir aux besoins urgents (nour­riture, eau, arti­cles mé­dicaux, kits d’hygiène).
- La Protection civile organise dans chaque département la collecte de matériel prioritaire (lit de camp, sac de cou­chage, couverture de survie, vêtements, matériel médical, gants, masques chirurgicaux, garrots, pansements, solutions antisepti­ques).
- La plateforme Airbnb a an­noncé la mise à disposition de 100 000 hébergements gra­tuits.
Par ailleurs, les dons faits au­près d’associations reconnues telles que Croix-Rouge, Fondation de France, Care France, Unicef, Secours populaire, Médecins du Monde, sont déductibles de l’impôt sur le revenu à hauteur de 75 % pour un don maximum de 1 000 euros ; au-delà, la ré­duc­tion sera de 66 %.

Attention aux arnaques
Pour les dons personnels, la Fondation SNCF préconise de s’orienter vers ces organismes fiables, la Croix-Rou­ge et l’UNHCR.
Nous attirons l’attention sur les précautions à observer suite à de nombreuses ar­na­ques. Car c’est aussi l’occasion pour les arnaqueurs en ligne d’escroquer de généreux donateurs, près de 2 000 e-mails frauduleux circulent en lien avec les événements ukrainiens. Une fraude assez courante qui consiste à duper un internaute pour l’inciter à communiquer ses données bancaires, c’est ce que l’on appelle le phishing.
Régis Cottenet