Projet de loi de finance de la sécurité sociale

Dans le contexte de crise du Covid-19, le projet de PLFSS 2021 en fait payer les conséquences notamment au dépend des retraités qui deviennent une variable d’ajustement pour le budget.
Il s’agit de la création d’une contribution exceptionnelle des organismes complémentaires en santé à la prise en charge des dépenses liées à la gestion de l’épidémie de Covid-19. Son produit est affecté à la Caisse nationale de l’assurance maladie.
Le taux de la contribution est fixé à 1,3 %.
Aux fins de participation des organismes de complémentaire santé (OC) aux coûts
engendrés par la gestion de l’épidémie de Covid-19, cette mesure vise à mettre en place, de manière exceptionnelle, une contribution en contrepartie des moindres dépenses qu’ils ont constatées durant la crise sanitaire.
La participation des OC sera assise sur les primes qu’ils perçoivent en matière de
complémentaire santé, et lissée sur deux années – en 2020 et 2021 – de manière à prendre en compte l’impact pluriannuel sur les dépenses d’assurance maladie .
Bien entendu cela va certainement avoir des effets sur les cotisations à ces organismes.