Soyons solidaires face à la menace sanitaire

Depuis plusieurs semaines, le Coronavirus, rebaptisé COVID 19, a supplanté le projet de réforme des retraites qui est suspendu.
Au début, ce n’était qu’une variété de grippe sans doute un peu plus sévère que celle qui sévit chaque année. Et maintenant, c’est devenu un risque de pandémie. Après des recommandations peu contraignantes et très voisines de celles diffusées tous les ans face à la grippe saisonnière, le temps des mesures radicales est arrivé : fermeture des commerces non indispensables et restrictions très sévères des déplacements pour lesquels vous devez obligatoirement vous munir d’une attestation disponible ici :

PDF - 121.6 ko
Téléchargez l’attestation de déplacement dérogatoire


J’ai demandé d’annuler toutes les réunions prévues et les manifestations festives jusqu’à nouvel avis. J’ai également fermé le Siège pour une durée indéterminée. La parution et la distribution du journal d’Avril/Mai est reportée.
C’est face à une telle situation totalement inconnue pour notre génération que notre Fédération doit impérativement réagir et montrer son aptitude à accompagner et à aider ses adhérents.
Je demande donc de contacter régulièrement les adhérents, en appliquant les mesures « barrières », pour prendre de leurs nouvelles : ce sera notre façon de combattre moralement ce virus. Ce sera aussi notre manière de leur apporter une aide : attention aux arnaques qui prolifèrent toujours dans ce type de situation (remèdes miracles, offres de masques et autres protections totalement inefficaces, collectes de fonds par des organismes pseudo humanitaires, offres d’aides à domicile, …), réflexes à avoir en tête (éviter les contacts physiques, éviter d’encombrer les services d’urgence hospitalières, …).
Je ne souhaite qu’aucun de nos adhérents et surtout les plus âgés ne puisse dire à la fin de cet épisode : personne ne s’est soucié de savoir comment j’ai traversé cette période.

Pour le Bureau Fédéral,
N. MARQUET